FESTIVAL MAWAZINE RYTHMES DU MONDE

by

FESTIVAL MAWAZINE RYTHMES DU MONDE - DU 30 MAI AU 7 JUIN 2014 13ÈME ÉDITION À RABAT

A l’image du Maroc, généreux et ouvert sur le monde, la 12e édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde a proposé une programmation à la croisée des chemins et a accueillit de nombreuses célébrités internationales dont la star barbadienne Rihanna. Aux côtés de l’icône du R&B et de la pop, les principaux artistes sur la scène de l’OLM Souissi étaient The Jacksons, David Guetta, Deep Purple, Jessie J, Mika, Sexion d’Assaut, Loreen, Enrique Iglesias, CeeLo Green et Taio Cruz.

Venues des quatre coins du monde, de nombreuses têtes d’affiche se sont produirt également au Théâtre National Mohammed V parmi lesquelles George Benson & l’Orchestre Symphonique Royal, Sara Tavares, Bond Girls, Toto La Monposina, Ana Moura, Sandra Nkakè, El Gusto, Lotfi Bouchnak ainsi que la grande star marocaine Abdelouahab Doukkali.

La salle La Renaissance a mis à l’honneur de grandes figures de la musique marocaine, maghrébine et orientale. Le Maroc était représenté par Abdelwahed Tetwani et Abdesslam Sefiani, mais aussi Fattah Ngadi, Laila Lamrini ou encore Haj Youness, Amir Ali & Rachid Zerwal. Le voisin algérien a été quant à lui incarné par Bariza Staifia, tandis que Ziad Gharsa a porté haut les couleurs de la Tunisie. Venue d’Egypte, Sara Zaki a cotoyé les Palestiniens Jihad Akl et Alaa Azzam ainsi que la chanteuse Loubna Salama.

La scène Nahda a elle été dédiée au répertoire oriental. L’ouverture a été célébrée par Walid Toufic. Y ont été célébrés les plus grands noms de la musique arabe dont le prince du raï Cheb Mami, les célèbres chanteurs Sherine Abdel Wahab et Assi El Hellani. Riche d’un parcours artistique de près de trois décennies, la Voix de l’Égypte Mohamed Mounir a également été présente, ainsi que le prince de la chanson arabe Tamer Hosny, la diva émirati Ahlam ou encore le soleil de la chanson populaire libanaise Najwa Karam. La chanson Marocaine a été représentée par la talentueuse Hoda Saad. Comme à son accoutumée et dans le but de mettre en valeur nos jeunes artistes Marocains, la nouveauté de cette édition était que toutes les 1ères parties des concerts de cette scène étaient animées par des chanteurs en herbe : Mohsine Salahdine, Bouchra Khalid, Rabab, Abed, Zakaria Ghafouli, Shatha Hassoun, Hatim Ammor, Lella Al Maghribya et Ahmed Chawki.

Les festivaliers ont également pu découvrir les plus grandes voix du répertoire national sur la scène de Salé. Au programme : chaâbi, ambiances gnaoui, hymnes ghiwani et hip-hop avec Don Bigg, Chaht Man, M.Boy, H-Kayne, Barry, Casa Crew, Hamid Kasri, Said Mouskir, Ghiwan Salwan, Jil Ghiwan Jalal, Siham, Aouatif, Mohamed Anbari, Fatim Zahra Laaroussi, Numedia, Atika Ammar, Mallal, Izenzaren Abdelhadi, Mohammed Iskandar, Rachid Lamrini ou encore l’Orchestre Mountassir et la légendaire Najat Atabou.

Sur la scène du Bouregreg, c’est tout un continent, l’Afrique, qui a été célébré à travers les prestations très attendues des Tambours de Brazza et de Tinariwen, mais aussi de Seun Kuti, Osibisa, Jupiter & Okwess, Amadou & Mariam, Bliz the Ambassador et Gnawa Diffusion – dont la première partie a été assurée par le groupe Africa United, lauréat de Génération Mawazine 2010.

Partagez: